Échantillon d’échantillons – Samples’ Sample

Peut-être parce que je ne suis pas au meilleur de ma forme ces derniers mois, je n’ai pas envie d’entreprendre des grands travaux, comme une courtepointe par exemple. Le fait d’apprendre à filer me convient donc tout à fait: Maybe because I have not been in great shape for the last few months, I don’t feel like undertaking big projects, such as a quilt. In those circumstances, learning to spin holds great advantages:
  • j’ai envie d’explorer plein de choses;
  • je ne me sens pas de pression de produire un objet particulier;
  • je n’ai pas de grandes attentes sur la qualité de ce que je fais;
  • ça me fait du bien de faire des choses gratuitement, “pour rien”.
  • I feel like exploring all kinds of things;
  • I don’t feel any pressure to produce anything;
  • I have no expectations concerning the quality of what I do;
  • it feels wonderful to do something gratuitously, “for no reason”.
Quand j’ai commencé à filer, j’ai d’abord fait des fils un peu grossiers, pensant que c’était tout ce que je pourrais faire. Puis, voyant que ce n’était pas si sorcier que ça de filer, je me suis prise à voir comment fin je pouvais filer. J’expérimentais en même temps le cardage, le mélange des couleurs, différentes fibres. Je me suis donc retrouvée avec un fuseau plein de fil multicolore. When I started spinning, I first made rather coarse yarn, thinking that was all I could do with my spindle. Then, realizing spinning was not all that difficult, I endeavoured to see how fine I could spin. At the same time, I was experimenting with carding, color mixing and different fibers. Thus, I ended up with a full spindle of multicolored fine yarn.
Je savais qu’il y a des gens (un peu fous) qui filent le fil de leur tissage. Sachant la quantité de fil que ça prend pour tisser, j’avais toujours trouvé ça… excessif? Je me disais que jamais je ne ferais ça. Cependant, réalisant le plaisir qu’il y a à filer, j’ai commencé à penser que ce n’était pas si extrême. En fait, j’ai commencé à avoir un doute que je pourrais un jour faire partie de ces gens (un peu fous et excessifs). I knew some (slightly crazy) people spun their yarn for weaving. Knowing how much yarn weaving takes, I always thought that was a bit… excessive? I thought I would never do that. However, discovering how much fun it is to spin, I started to think it was not that extreme. Actually, I started to have an inkling that one day, I might become part of these (slightly crazy, excessive) people.
Par un don de la providence, il y avait déjà une chaîne de coton 10/2 sur le métier de table que j’ai acheté cet été. Elle fait environ 20 pouces de large, blanche avec des bordures rose, brun et beige de chaque coté. Il y avait déjà environ 3 mètres de tissage, très bien exécuté. J’admire la régularité du travail de la tisserande inconnue et je la remerice de ce cadeau. Je me suis servi d’une partie de ce tissu pour faire une étui pour aiguilles à tricoter. Le reste sera pour ma mère qui, entre autres choses, fait de la broderie norvégienne. It was providential that on the table loom I bought this summer, there was a 10/2 cotton warp. It is about 20 inches large, white, with pink, brown and beige borders on each side. There was already about 3 meters of very well woven fabric on the beam. I salut the qulality of the work of this unknown weaver and thank her for this gift. I used part of it to make a knitting needle casing. The rest will be for my Mom, who, among other things, does Hardanger.
Sans m’être donné le fardeau de tisser pour filer, je me suis trouvé avec tout ce qu’il fallait pour voir ce que ça donnerait si j’utilisais ce que j’avais filé pour tisser. Comme je ne savais pas vraiment combien de fil j’avais, je n’ai tissé qu’un portion de la trame. Ci-dessous, on voit l’étui à aiguille que j’ai fait avec le tissu de la tisserande inconnue, et l’échantillon que j’ai fait avec mon fil. Without putting any strain on myself, I had everything I needed to try and see what it would be like to weave something I had spun. Since I did not know exactly how much yarn I had, I wove only part of the weft width. Below, you see the needle holder I made with the fabric from the unknown weaver, and the piece I wove with my yarn.
Étui d'aiguilles à tricoter - Knitting Needles Holder Echantillon de tissage - Weaving sample
J’ai été très surprise de voir que mon fil était au moins aussi fin que le coton. Et comme le coton était un peu vieux, je crois, mon fil a fait que mon tissu (coton et laine) est nettement plus doux et plus souple que le tissu 100% coton. I was surprised to see that my warn was at least as fine as the cotton. Since the coton was a bit old (I think), the fabric made with my yarn (coton and wool) was significantly softer and more supple than the original 100% coton fabric.
La chaîne était enfilée selon le schéma de base (1,2,3,4) et j’ai tissé un sergé simple. Étant habituée à la courtepointe, où les éléments de base de couleur sont relativement gros, j’avais été très charmée par comment les couleurs se mélangent différemment au tissage, sur une bien plus petite échelle. Avec le fil multicolore, l’échelle du mélange de couleur est encore plus petite, comme on peut voir dans ce gros plan de mon échantillon. The warp followed a basic threading pattern (1,2,3,4) and I went for a simple twill. Being used to quilting, where basic color elements are relatively large, I had been charmed by the much smaller scale interplay of color in weaving. With my multicolored thread, the scale of the mix of color was even smaller and intricate, as you can see in this close up.
Gros-plan d’échantillon de tissage - Close up of weaving sample
Plutôt joli, n’est-ce pas? Peut-être que je vais un jour (devenir assez folle pour) filer mon fil de tissage… Rather nice, isn’t it? I may just eventually (get crazy enough to) spin for weaving…
Advertisements

2 thoughts on “Échantillon d’échantillons – Samples’ Sample

  1. Merci Sandrine!

    Ça fait plus qu’un mois que je file, mais je n’ai pas filé pendant un mois complet. L’ensemble de ce que j’ai filé est dans les trois articles que j’ai produits à ce sujet. Ça m’emballe totalement cependant. Je pense que mes fils sont beaux parce que tant que je n’arrive pas à un confort complet, je stoppe mon fuseau entre chaque longueur (environ un mètre) de torsion, et que je prépare les mèches le plus possible. Ce n’est sans doute pas très rapide, mais ça donne de bons résultats.

    Tes fils sont vraiment somptueux. Je rêve depuis presque le début de faire quelque chose comme ton camaïeu violet-orangé. Je ne suis pas encore à l’aise avec mon rouet, et pour une raison qui m’échappe, j’ai de la timidité à me lancer dans le deux-brins. Je suis pourtant d’habitude sans inhibition aucune devant de nouvelles techniques. Mais je vais surmonter ça ;-)

    J’aime énormément aussi les couleurs de ton célibataire orangé/jaune et vert. C’est inspirant de voir ce que de “vraies fileuses” font : MERCI!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s