Apprivoisement du rouet – Getting Comfy with the Spinning Wheel

Enfin je me suis mise au rouet. J’avais fait des essais, mais j’étais effarouchée par la pédale que je ne contrôlais pas, d’avoir à étirer en même temps que je pédalais, par comment le rouet semblait vouloir avaler mon fil… trop de choses à coordonner en même temps dans le but d’obtenir un fil digne de ce nom. Comparativement à la qualité de fil et au plaisir que j’avais à filer au fuseau, c’était pitoyable. Finally, I seriously tried my wheel. I had tried before but got skittish by the treadle I could not control very well, by having to draft at the same time I was treadling, by how the wheel seemed intent on swallowing my yarn… too many things to coordinate at the same time, while wanting to produce a decent yarn. It was no match for the quality of yarn and fun I got spinning on my spindles.
Sur le rouet, il fallait constamment que j’arrête parce que j’étais en retard dans l’étirage, la pédale faisait des “tac” et si je ralentissais trop, elle partait parfois dans la direction inverse. Il fallait constamment que je réenfile… bref, j’étais loin de l’activité relaxante et doucement rythmée que je recherchais. On the wheel, I constantly had to stop because I was behind with the drafting, the treadle would go “tack” and would go in reverse if I slowed up too much or forgot it. I had to rethread all the time… anything but the relaxingly rhythmic activity I was looking for.
Cette fois, j’ai choisi l’approche confort. Aucune attente par rapport à la qualité du fil. Mon seul but a été de trouver le confort dans la coordination du pédalage et de l’étirage. This time I chose the comfort approach. No demands regarding quality of thread. My unique goal was to find my comfort zone while treadling and drafting in a coordinate fashion.
J’ai utilisé ma laine de cheviot avec mottons, de sorte que je n’aurais pas de peine que le fil soit de mauvaise qualité. J’ai ajusté la tension au plus bas pour ne pas que le rouet tente d’avaler le fil. Je me suis pratiquée à pédaler le plus lentement possible. I used my neppy cheviot fleece, so ending up with poor yarn would not make me feel too bad. I adjusted the wheel tension really low so the thread would not be swallowed by the wheel. Then I went on to practice treadling as slow as possible.
Enfin, j’ai commencé à filer. La tension était effectivement assez basse et mon coup de pédale assez lent pour que j’aie le temps d’étirer sans que le fil menace de casser ou d’être avalé par le rouet. Finally, I started spinning. The tension was indeed low enough and my treadling slow enough for me to have time drafting without the yarn threatening to snap or be swallowed by the wheel.
Après quelques minutes à m’habituer au rythme, j’ai commencé à être capable de voir ce qui se passait à divers endroits :

  • comment jouer avec la distance entre le rouet et la main qui tient le fil ;
  • comment avoir plus de contrôle sur la zone d’étirage ;
  • comment tordre plus ou moins le fil en alimentant plus ou moins vite le rouet ;
  • la position optimale de mon pied sur la pédale pour éviter les “tac”.

J’ai même parfois réussi à corriger la torsion par la vitesse d’alimentation.

After a few minutes of getting used to that rythm, I started being able to see what was happening at various points of the process:

  • how to play with the distance between the wheel and the hand holding the thread;
  • how to have more control on the drafting zone;
  • how to adjust the spin by feeding the wheel faster or slower;
  • the best foot position on the treadle to avoid the “tack” noises.

I was even sometimes able to correct the spin with the feeding speed;

J’ai fini par me rendre compte qu’il m’arrivait de me concentrer sur l’étirage sans plus me soucier de l’alimentation ou de ma vitesse de pédalage. Et je me suis rendu compte que je souriais. I got to the point when, at times, I’d concentrate on drafting without concerning myself with feeding the wheel of treadling speed. I also noticed I was grinning.
Même si il y a des portions de fil qui sont assez régulières, le fil produit n’est pas de grande qualité. Je n’aurai donc aucun scrupule à l’utiliser pour des expérimentations de teinture ou de retors. Je sens enfin que maintenant que je suis à l’aise avec le rouet, ce n’est qu’un question de temps et de pratique pour que j’arrive à produire des trucs acceptables. Even if I eventualy managed to get some even lenghts, the resulting yarn is of rather poor quality. I will have no qualms using it for dying or plying experiments. But now that I feel at ease with the wheel, I know it is simply a question of time and practice before I am able to produce acceptable results.
Ecru wool on the bobin of a spinning wheel - Laine écrue sur la bobine d'un rouet
Je suis surprise de la quantité de fil qui tient sur une bobine. Aussi, c’est bien plus rapdie de filer au rouet qu’au fuseau. L’idée de filer trois fois la longueur de fil voulue pour faire un retors n’est plus aussi intimidante qu’au fuseau. Même chose pour ce qui est du filer du fil à tisser. Je retire ce que j’ai dis, à savoir qu’il fallait être un peu fou ou excessif pour filer le fil à tisser. Il faut simplement être en amour avec le filage… c’est mon cas :-) I am surprised at the quantity of yarn a bobin can hold. Also, it is much faster to spin on the wheel than on the spindle. The idea of spinning 3 times the desired lenght of yarn for plying is not as daunting. Same thing with spinning to weave. I take back what I said, that people who spun for weaving had to be a tad nut or excessive. You really just have to be in love with spinning. Which is easy for me :-)
Advertisements

2 thoughts on “Apprivoisement du rouet – Getting Comfy with the Spinning Wheel

  1. Voilà une bien agréable nouvelle :)
    Le plus difficile c’est de “se connaître” en filage, et aussi de comprendre son rouet. Chaque rouet est différent, c’est d’ailleurs amusant comme j’adapte ma façon de faire en fonction du rouet que j’utilise. Mes fils sont également différents selon le rouet.

  2. Celine, you’re a genius! I’m going to have to hunt up my first skein so you can see what a genius you are. Stay tuned … it’s in a basement in an unknown location.

    Anyway, your yarn looks lovely and even and not at all like a beginner to the wheel.

    Penny

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s