Unfinishable Objects – Objets infinissables

I’ve already told you about the dangers of Electric Quilt software. For a while, I’ve wanted to write some more about the risks entailed by using quilting or weaving design software. My experience of the last few weeks have prompted me to extend my reflexion to design software in general. Je vous ai déjà parlé des dangers du logiciel Electric Quilt. Ça fait un bout de temps que je voulais écrire davantage à propos des risques encourus par l’utilisation de logiciels de design de courtepointe ou de tissage. Mon expérience des dernières semaines me porte à étendre ma réflexion sur les logiciels de design en général.
Over the holidays, I discovered Google’s Sketchup, a 3D design software (free version of SketchUp5). I had wanted to get acquainted with this type of software for a while, having seen friends use tools of the same ilk in animation, engineering, etc. When I stumbled on a page announcing a free version of SketchUp, I thought this is it. It was described as an entry level tool for 3D desing. J’ai découvert pendant les fêtes le logiciel SketchUp de Google, un logiciel de design 3D (version gratuite de SketchUp5). Ça faisait un bout de temps que je voulais me familiariser avec ce type de logiciel, pour avoir vu des amis se servir de cette classe d’outils pour l’animation, l’ingénierie, etc. Quand je suis tombée sur une page annonçant une version gratuite de SketchUp, décrit comme une bonne introduction au design 3D, je me suis dit, ça y est!
I eventually wanted to build a model to explain how weaving on a loom works (with the heddles and the frames). I had tried to explain that to people who have no loom, but without visual aid, it is quite difficult. For the 3D design, I still started to experiment with easier stuff such as, guess what… quilt squares, what else? Je voulais éventuellement faire un modèle pour montrer comment le tissage sur métier fonctionne (avec les lisses et les cadres). J’avais en effet tenté d’expliquer à plusieurs reprises comment ça marche à des personnes qui n’ont pas de métiers, mais sans aide visuelle, c’est difficile. Pour le design 3D, j’ai tout de même commencé par expérimenter des choses plus facile, comme, devinez… des carrés de courtepointe!
que-je-te-relance.jpg palais-de-verre.jpg
True to my love of all things textile, I then went on to try and design a single strand of plied yarn, to eventually be used in my loom weaving model. Boy did I sweat on that! Eventually, my Bro who works with AutoCAD, told me spirals were one of the challenges of 3D design, especially in “cheap” programs. I since found tricks and scripts to do this type of thing, but toying around before knowing better was very instructive. Fidèle à mes amours textiles, j’ai ensuite voulu produire un modèle d’un brin de retors, à utiliser éventuellement dans mon modèle de tissage. Que j’en ai bavé. J’ai ensuite appris de mon frère, qui utilise AutoCAD, que les spirales sont parmi les choses difficiles en 3D, pour les logiciels de base à tout le moins. J’ai depuis trouvé des trucs et des scripts pour faire ce genre de chose, mais de fouiller d’abord a été très instructif.
constructionspirale.jpg 360.jpg
This is where it got ugly. In one of the numerous experiment files I had produced, I was seduced by the yarn structure, which looked abandoned in a desert, which I baptised “Remnants”. C’est ici que ça s’est gâté. Dans un de mes nombreux fichiers d’essai, j’ai été séduite par la structure du brin qui semblait abandonnée dans un désert et que j’ai baptisée “Vestiges”.
extrusion.jpg vestiges.jpg
From this shell, I began to imagine a house of my dreams… here is where it’s at right now: À partir de cette coque, je me suis mise à imaginer une maison de mes rêves. Voici où ça en est:
maisonvue1.jpg vue-salon-cuisine-2501.jpg
On the ground floor would be the living room, the bathroom and the kitchen (in the extension). The nice thing with Sketchup, is that there is a banks of model, some of which I used for furnishing, but most of the general stuff is mine. Au rez-de-chaussée se trouvent le salon, la salle de bain et la cuisine dans l’extension. Ce qui est bien avec Sketcup, c’est qu’il y a toute une banque de modèles, dont je me suis servi notamment pour les meubles, mais la plus grande part du modèle général est de moi.
aires-salon.jpg atelier-debut.jpg
The second floor would be a sewing, weaving, spinning and knitting workshop. The bedrooms would be on the top floor. Would you come over for a craft’s retreat? Le premier serait un grand atelier de couture, tissage, filage et tricot. Tout en haut, il y aurait les chambres. Qu’est-ce que vous diriez de venir y faire une petite retraite d’artisanat?
Of course, this house would be situated in a forest by a lake. The outward shell would comprise solar pannels to produce clean energy. There would also be a pen and barn for alpacas, a lama and a few mohair goats… I am not telling you how many hours of sleep I’ve sacrificed to this project. Bien entendu, cette maison serait en pleine forêt au bord d’un lac. La coque comprendrait des panneaux solaires pour produire une énergie écologique. J’aurais aussi quelques alpagas, un lama et des chèvres mohair… Je ne vous dit pas combien d’heures de sommeil j’ai sacrifié à ce projet.
I’ll start the construction as soon as I win many lotery grand prizes (but since I don’t buy tickets…) Je me mets à la construction dès que j’aurai gagné plusieurs gros lots à la loto (mais comme je n’achète pas de billets…)
I already felt overwhelmed by the fact that I’ve created more quilt and weaving patterns with EQ and WeavePoint than I can realize, but still… but this is way over any probable realization, but gosh it is ever fun! Déjà que je trouvais ça essouflant d’avoir créer plus de modèles de courtepointe et de tissage dans les logiciels EQ et WeavePoint, encore que… Mais là, c’est vraiment au-delà de toute réalisation probable, mais que c’est agréable!
Advertisements

10 thoughts on “Unfinishable Objects – Objets infinissables

  1. Ah oui alors, j’en suis pour participer à une retraite artisanat dans ta future maison idéale !! Tu maîtrise parfaitement les logiciels 3d, connais-tu Blender ? Mais je crois qu’il fonctionne seulement avec Linux.

  2. Hello … I meant to let you know earlier: I received your parcels for the Gracious Parcels project. Thanks so very much! They will go in the blankets we are preparing for this spring. Not only are they beautiful, they smell fantastic too!

    Best wishes,
    firefly

  3. Hi there! I just wanted to make sure you’re aware that you’re in the queue for the FiberArts Bloggers ring, as it’s been more than a month since you posted. If you want to send me a quick message when you post again I’ll get you back in the ring right away. :)

  4. Hi, just wondering if you are still around. I haven’t heard from you in a while so thought I leave a comment here for you.
    Did you get your Feb Spin Secret Pal exchange yet?
    Please let me know so that if it has gone missing in the mail I can track it.
    Thanks
    Arlene, your not so secret pal.

  5. Bon, si la maison est dans la forêt au bord d’un lac, je suis preneuse (j’ai eu peur qu’elle ne soit au milieu du désert :-)
    Je suis épatée par tes réalisations avec ce logiciel 3D.
    Je me débrouille en photoshop, mais à chaque fois que j’ai essayé de tirer quelque chose de ce type de logiciel, j’ai dû laisser tomber, l’apprentissage est vraiment trop long. Dommage.
    Ceci dit, n’abandonnes pas ton projet, et peut-être que tu devrais acheter des billets de loto, finalement :-)
    Bravo pour ton blog si intéressant, et superbement réalisé!
    Irina

  6. Bonjour! Très jolies idées! Sinon, j’apporterais surtout une petite rectification au premier commentaire qui a été posté: Blender est disponible pour toutes les plate-formes (Linux, Mac, Windows), donc aucun problème si vous voulez vous lancer avec ce logiciel!
    Bonne continuation et félicitations pour votre blog!

  7. “On the ground floor would be the living room, the bathroom and the kitchen … The second floor would be a sewing, weaving, spinning and knitting workshop. The bedrooms would be on the top floor.”

    This seems like an odd arrangement. For hundreds of years, perhaps thousands, people have arranged their buildings so that the work space is on the ground floor, accessible by the public, while the private living space is above.

    Why the reverse?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s